Discours du Président prononcé le 23/06/2007



Le discours a été prononcé lors d'une journée barbecue organisée, après les législatives du 10 juin 2007, sur les hauteurs de Verviers en guise de remerciement aux citoyens qui avaient soutenu le MPE et qui lui avaient accordé leur confiance. Mohamed Guermit Président du MPE
  Mohamed Said Guermit
Président fondateur du MPE

Chers amis!

Bonjour. Tout d'abord, je tiens à vous remercier d’avoir répondu à notre invitation, malgré les caprices du temps.

Notre rassemblement d’aujourd’hui est notre première  rencontre après notre première expérience aux élections législatives.

Nous vous invitons pour dire à tous et à toutes "Merci".

Dans ce vote, notre mouvement a obtenu 1362 voix, sur la circonscription de Liège.

Ce résultat, décevant pour les uns, encourageant pour les autres, ne traduit, en fait, que le poids à la naissance de notre mouvement.

Comme vous le savez tous, à moins d'une naissance miraculeuse, tout nouveau venu dans ce monde ne peut être qu'un bébé dont les parents  et la famille se chargent de son développement harmonieux lui permettant une insertion progressive dans le tissu complexe de la société.

A nous donc d'en faire un élément puissant et influent dans la société et qui contribue activement à son épanouissement.

Avons-nous gagné ou perdu, lors de ces élections?

Pour répondre à cette interrogation pertinente, il serait intéressant de savoir que ces concepts sont des concepts relatifs. Tout dépend des objectifs à atteindre, fixés avant la concrétisation du projet  et des résultats obtenus.

Pour sa participation aux législatives, le MPE s'était fixé deux objectifs:

  1. acquérir  une première expérience lui permettant une meilleure préparation pour des élections ultérieures.

  2. faire connaître notre mouvement à un large public en un minimum de temps.

Les 2 objectifs ont été atteints:

  1. Notre participation a été un défi  et  ce défi a été relevé;

  2. une première connaissance de notre mouvement a été opérée à travers toute la province de Liège et même au-delà. Le MPE  a obtenu des voix dans les 26 cantons de la circonscription électorale de Liège et même auprès des belges résidants à l'étranger.

Donc, nous ne pouvons parler que de succès lors de cette première expérience.

Beaucoup s'interrogent: Pourquoi "le mouvement pour l'éducation"? Pour un parti politique, c'est trop restrictif! Et l'emploi?  Et la justice? Et la politique étrangère? Et, et ….

Une simple analyse des problèmes dont souffre notre société nous montre que : L'Education est au centre de tous les problèmes de notre société.

Une constatation similaire avait d'ailleurs fait l'objet, il y a quelques années (durant les années nonante), du projet "donner une âme à l'Europe" , prôné par un groupe d'universitaires.

Quelques années auparavant, le français Jacques Delors, alors président de la Commission Européenne, déclarait  lors d'un discours prononcé le 6 février 1992 :

"Il faut donner une âme à l'Europe... Si dans les dix ans qui viennent nous n'avons pas réussi à donner une âme, une spiritualité, une signification à l'Europe, nous aurons perdu la partie."

En effet, notre société a dépouillé notre existence de toutes les valeurs humaines  et en a fait une vie non conforme aux lois naturelles.

Le MPE souhaite agir pour:

Observer, passivement les problèmes de la société, ne pourrait améliorer la situation mais ne fera que l'empirer. La citoyenneté exige de nous la contribution à la construction du pays et au soulagement de la  souffrance pour nos concitoyens. Ceci exige de chacun de nous plus de sacrifice et plus de sens de responsabilité. La valeur de la personne se mesure   par son utilité à l'égard des autres.

Plus nombreux nous sommes, plus utiles nous serons. Que chacun apporte sa contribution au changement!

Je vous remercie.